BRUNO CATALANO/MODUS GALLERY

Bruno Catalano/ Modus gallery

Bruno Catalano  MODUS GALLERY

Bruno Catalano nació en Marruecos en 1960, y se vio obligado al exilio, junto con su familia en 1975. El escultor empieza una nueva vida en Marseille, guardando en mente el dolor de alejarse de sus raíces y su cultura . El artista descubre su pasión por la escultura a través las obras de Rodin, Giacometti y Cesar, a los 30 años, después de haber sido marinero y electricista.

Los viajeros parecen estar flotando en el aire, suspendidos en el tiempo y en el espacio. Encontramos un contraste marcado entre la densidad del metal y la ligereza de estos viajeros , llevando siempre con ellos una maleta.

Los vacíos presentes en las obras nos evocan el sentimiento de dejar una parte de uno en el país de origen cuando nos vemos confrontados a dejar nuestras tierras. Las texturas de desgarre son diferentes para cada obra, lo cual las vuelve de cierta manera únicas.

Estos viajeros son el reflejo de la vida del artista que debió afrontar el exilio , a través sus obras nos refleja su sentimiento de desprendimiento.

En sus obras siempre están presenten personajes con miradas penetrantes, que se dirigen a lugares desconocidos, sabiendo lo que dejan pero no lo que encontraran en tierras lejanas.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano/ Modus gallery

 

BRUNO CATALANO/MODUS GALLERY

Bruno Catalano/Modus Gallery

Par Modus Gallery

Bruno Catalano est né au Maroc en 1960, il est contraint à l’exile avec sa famille en 1975. Il débute ainsi une nouvelle vie à Marseille, tout en gardant en mémoire la douleur du déracinement de son pays natal. L’artiste découvre sa passion pour la sculpture, à travers des artistes tels que Rodin, Giacometti, César, à l’âge de 30 ans, après d’avoir eu un parcours assez atypique : celui de marin dans un premier temps, puis celui d’électricien.

Un effet de flottement se crée dans ces voyageurs, suspendus dans l’espace et le temps. On retrouve un contraste entre la pesanteur de la matière et la légèreté perçue de ces voyageurs, transportant toujours un bagage avec eux.

L’insertion du vide est présente pour nous transmettre le sentiment de déracinement, en laissant une partie de soit dans le pays d’origine. Les déchirures sont différentes pour chacune des œuvres, ce qui les rend uniques.

Ces voyageurs sont le reflet de la vie de l’artiste qui s’est vu confronté à l’exil, à travers ces œuvres il représente le sentiment de détachement.

Nous trouvons toujours des personnages aux regards pénétrants, se dirigeant vers un endroit inconnu, conscient du chemin déjà parcouru, mais pas du futur incertain qui les attend dans des terres lointaines.

la vie devant nous demedicisgallery.jpeg

 

Bruno Catalano/Modus Gallery

Bruno Catalano nació en Marruecos en 1960, y se vio obligado al exilio, junto con su familia en 1975. El escultor empieza una nueva vida en Marseille, guardando en mente el dolor de alejarse de sus raíces y su cultura . El artista descubre su pasión por la escultura a través las obras de Rodin, Giacometti y Cesar, a los 30 años, después de haber sido marinero y electricista.

Los viajeros parecen estar flotando en el aire, suspendidos en el tiempo y en el espacio. Encontramos un contraste marcado entre la densidad del metal y la ligereza de estos viajeros , llevando siempre con ellos una maleta.

Los vacíos presentes en las obras nos evocan el sentimiento de desprendimiento ,dejando parte de uno en el país de origen cuando nos vemos confrontados a dejar nuestras tierras. Las texturas creadas por el desgarre son diferentes para cada obra, lo cual las vuelve de cierta manera únicas.

Estos viajeros son el reflejo de la vida del artista que debió afrontar el exilio , a través sus obras nos refleja su sentimiento de desprendimiento.

En sus obras siempre están presenten personajes con miradas penetrantes, que se dirigen a lugares desconocidos, sabiendo lo que dejan pero no lo que encontraran en tierras lejanas.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano/Modus Gallery

BRUNO CATALANO / MODUS GALLERY

BRUNO CATALANO SCULPTURES

by Communications

Bruno Catalano / Modus Gallery

Lorsque l’on rencontre un voyageur de Bruno Catalano, nous ne pouvons qu’être émerveillés par la présence de chacune de ses sculptures. Les petites, comme les monumentales, présentent la même force, la même vie. Elles sont partout. De Paris à Genève, en passant par Barcelone et Marseille. Les capitales, les unes après les autres, font l’acquisition de leur voyageur emblématique.

Symbole du voyage, de l’Homme, de la vie, ils nous parlent. L’expression qui s’en dégage nous permettent, à tous, sans exception, de nous identifier, de nous comparer. Le vide, la cassure présente dans la sculpture, n’est pas à comprendre dans son manque, dans son vide, mais plutôt dans un plein à ajouter, à combler. Les voyageurs de Bruno Catalano sont chacun d’entre nous. Ils représentent notre parcours, notre voyage. Notre vie.

Émotions et sensations s’entre-mêlent lorsque l’on fait face à un l’un des voyageurs de Bruno Catalano. Chacun d’entre-eux dégage une émotion. Il touche notre sensibilité et matérialise un ressenti. Le matériau noble qu’est le bronze, travaillé puis patiné, offre une impression de stabilité, de sûreté qui répond à la posture de chacun de voyageur qui est créé. Les pieds ancrés au sol, le regard dirigé vers l’horizon, ils avancent, sans hésiter. En marche, on les sent sûrs, fidèles, mais surtout, déterminés. Ils ne faillissent pas et leur route semble toute tracée. Chacun peut y imaginer un chemin personnel, un but, un dessein.

Nous sommes fiers de pouvoir vous présenter quelques voyageurs de Bruno Catalano dans notre galerie d’art moderne et contemporain. Art Thema représente à l’année, sur Bruxelles, les sculptures de l’artiste et ne peut que vous encourager à venir les découvrir, afin de vous imprégner de la somptuosité de ses créations. De la plus petite à la plus grande, elles sont belles, puissantes et n’attendent que votre regard et votre histoire pour avancer.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

 

Bruno Catalano / Modus Art Gallery

BRUNO CATALANO / MODUS GALLERY

D'AIR ET DE BRONZE BY CONNEXIONSS

By Jilda Hacikoglu

Bruno Catalano / Modus Gallery

Avril 2016 –Venise : sous les arcades prestigieuses de la Piazza San Marco, la Galerie Ravagnan occupe une minuscule vitrine devant laquelle on s’attarde. Initialement venue sur les recommandations d’un ami pour voir les toiles d’un certain artiste, j’ai finalement accroché aux sculptures d’un autre qui se trouvait là.

Cette voyageuse aux traits légèrement asiatiques qui se fond dans l’horizon particulier de Venise fascine. A la fois sur la carte de la galerie invitant à découvrir l’univers de Bruno Catalano (photo) et sur place, dans la galerie où elle se trouve de pied en cap, en bronze et en air, à défaut de chair et d’os.

La regarder de dos, depuis l’intérieur de la galerie, sur fond de piazza gorgée de touristes visibles depuis la vitrine, saisit. Littéralement.

Pendant notre admiration qui amène des questions, la dame de la galerie nous éclaire aimablement sur Bruno Catalano, même si elle voit bien que nous n’achèterons aucune de ces sculptures. Elle est là pour vendre certes, mais cela ne l’empêche pas de convenir avec nous combien ces sculptures ont belle place au milieu du monde et des gens.

L’histoire de Bruno Catalano et de ces voyageurs déchirés est infiniment belle aussi, parce que réjouissante. Cette série de voyageurs incomplets est née par hasard, après les tentatives échouées d’un autodidacte artisan sur une représentation du Cyrano en 2004. Il travaille tout de même sur ce raté-là, et l’œuvre prend tout à coup sens dans cette incomplétude spectaculaire.

Rappelant par là même que les ratés ne sont jamais uniquement ce qu’ils semblent être sur le coup, mais bien souvent un pas de plus de vers la suite. Les « vertus de l’échec » en somme, que le philosophe pédagogue Charles Pépin avait rappelé exactement en ces termes l’an dernierTournez autour, observez, autant que vous le pouvez. Comme les mobiles de Calder qui redessinent un espace pourtant identique en se mouvant, les Wayfarers de Catalano traversent les lieux à l’image de tous les voyageurs : les seuls éléments complets de ces personnages sont leur valise pleine, leur tête et leur pieds, pour le voyage. Le reste de leur personne a disparu, arraché de leur point de départ, laissant un vide prêt à accueillir l’endroit où ils se trouvent.  

Se détacher peut alors devenir problématique.  Ah ?

Cela ne vous évoque rien ?

Vous-même peut-être ?

Bon.

Tous les voyageurs du monde, plus ou moins heureux de destin, sont présents dans ces bronzes édifiants. Les voyageurs de leur propre vie s’y reconnaissent aussi, sur le chemin de la perte ou de la reconstruction.

Où l’on comprend mieux la citation de Camus en ouverture du site de ce sculpteur emballant :

« Jamais je n’avais senti, si avant,

à la fois mon détachement de moi-même et ma présence au monde.»

Elle est extraite d’un des premiers textes de l’auteur nobélisé, empli de son amour basique, puissant et sensuel, pour la vie malgré tous ses absurdes : Noces.

La suite de la citation de ce philosophe de l’absurde n’est pas moins fabuleuse.

Et jamais je n’ai senti, si avant, à la fois mon détachement de moi-même et ma présence au monde… Il est des lieux où meurt l’esprit pour que naisse une vérité qui est sa négation même.

Tous ces justes passeurs évoquent une nature sacrée, indéchiffrable, habitant tout humain d’où qu’il soit, où qu’il aille, et qui quand il cherche au milieu de ses errances, forge cet inconnue nature avec autant d’intensité si ce n’est plus, qu’en restant sur place.

Bon voyage.

 https://connexionss.wordpress.com/2017/06/11/dair-et-de-bronze-bruno-catalano/

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery 

BRUNO CATALANO BY CHIARA GIOLITO / MODUS GALLERY

CANCELLA: IL COMANDO PREFERITO DA BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Gallery

Bruno Catalano, è un’artista, scultore, francese classe 1960, che vive fino a 12 anni in Marocco per poi diventare marinaio.  All’età di 30 anni torna in Francia, intraprendendo la carriera dello scultore.

I suoi lavori, prima modellati con l’argilla e poi trasformati in bronzo, raffigurano persone dal passo incerto, che vagabondano per il centro di Marsiglia. Il tema trattato è quello del il viaggio e della migrazione, che viene reso inequivocabile dalla costante presenza di una valigia.

La particolarità di queste opere è il dialogo con il paesaggio. Le figure umane infatti, presentano grandi lacerazioni, a sottolineare che nessun arrivo e nessuna partenza può dirsi veramente completa, invitando lo spettatore a perdersi nello sfondo senza conoscere la loro direzione ed il loro destino.

Il bronzo, trattato a frammenti e colorato con tinte mai brillanti, conferisce alle figure una patina d’altri tempi e le sembra far comparire quasi come fantasmi in mezzo alla gente. Le stesse statue infatti, poste in delle stanze dalle pareti bianche non avrebbero lo stesso effetto, è il paesaggio a cambiare le carte in regola creando questa interessante illusione.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery

BRUNO CATALANO BY ANNE MAITRE / MODUS GALLERY

Bruno Catalano / Modus Gallery

« Jamais je n’avais senti, si avant, à la fois mon détachement de moi-même et ma présence au monde.»

Albert Camus

Une valise, un homme. Il s'en empare, et se lance vers l'inconnu. Voyage volontaire vers un horizon qu'on embrasse et qu'on voudrait infini, ou voyage forcé, contraint par l'exil et la souffrance, en quête de liberté et guidé par la survie. Le voyageur de Bruno Catalano est cet homme laissé à lui même, un homme propulsé dans l'infini du temps et de l'espace. Sa maison n'est plus qu'une valise et son être, progressivement, se dépouillera de tout ce qu'il croyait indispensable, de tout son moi si savamment construit par nos sociétés. Il n'est plus l'homme d'un monde, mais l'homme dans le monde, encore empreint de sa culture mais devenu fragile face à l'immensité. Sa quête ne se fera pas sans dommages. Homme defragmenté, déstabilisé, dépouillé de ses repères, il marche vers son salut autant que vers sa perte. Tout sera désormais a réinventer. Ce voyageur s'échappe de lui même, à la rencontre de sa terre inconnue.

Artisan sculpteur, ainsi qu’il se définit lui-même, Bruno Catalano a débuté sa carrière en 1990.

Le thème universel du voyage l’a toujours inspiré. Depuis ses premiers travaux à l’argile, des centaines de voyageurs sont nés de ses mains. Les moteurs principaux de sa création sont l’exil et le détachement. Il exprime l’idée d’une humanité nomade, fière dans le malheur, en quête perpétuelle de lendemains meilleurs.

Ses hommes en lambeaux, marchant contre l’adversité, porteurs de valises qui semblent contenir le monde, ses personnages en mouvement, troués, touchent les novices comme les plus initiés. Il essaie par ce concept de s’adresser aux hommes d’aujourd’hui quel que soit leur âge, poussé par ce besoin d’évasion, persuadés de trouver ailleurs le bonheur qu’ils n’ont pas réussi à atteindre.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery

BRUNO CATALANO BY BRUSHWORD ART SPACE / MODUS GALLERY

LES VOYAGEURS, WHO ARE THEY?

Bruno Catalano / Modus Gallery

Originally trained as an electrician, Bruno first encountered sculpture in a clay class with Françoise Hamel in Marseille. The artistic influence of Italian sculptor Bruno Lucchesi gave further inspiration in the young sculptor’s fingers. The idea for his allusive travelers (Les Voyageurs) was born from a mistake on a sculpture of Cyrano, which prompted him to dig a hollow in his chest – thus turning the painful realization of a mistake into the birth of a new path. In 2005, Bruno Catalano produced his first exhibition of torn travelers in Paris, which was an instant success.

 

 

 

 

 

Aesthetically, these pieces are simply mesmerizing. Wounded travelers, torn between this world and another, they move quietly, leaving a sense of uneasiness in the viewers’ minds. Contrary to what we might expect, these travelers are not anonymous. They are often artists, starting with Vincent Van Gogh recognizable by his red beard. Often made as a two-piece structure, they represent a mosaic of each individual, turn between two worlds, suggesting a surreal, levitating presence which is not really here, but not really anywhere.  With the present day relevance of displacement of humanity, Catalano’s sculptures strike a very personal and relevant not, challenging the viewer’s perception. Enigmatic and full of emotion, they make us see the world of as a poetic journey – and always with baggage.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery

BRUNO CATALANO BY NORDESPACES / MODUS GALLERY

L’HOMME ET SA VALISE

Bruno Catalano / Modus Gallery

Le thème du voyage, de l’ailleurs, du mouvement est largement présent dans la littérature, dans la musique, dans les arts de manière générale.

Bruno Catalano, artiste sculpteur a créé une série d’œuvres originales, tant par la technique qu’il a utilisée que par le pouvoir de suggestion ou la force qui s’en dégagent : les Voyageurs. Œuvre d’art remarquable et remarquée, la Série Voyageurs touche d’abord l’esprit par sa beauté intrinsèque. Mais si le sculpteur touche notre sensibilité c’est aussi à notre intelligence qu’il s’adresse.

Un bon professeur m’avait enseigné à vivre par séquence : l’approche semble d’abord compliquée parce qu’elle consiste à se concentrer sur la séquence de vie en évitant de la relier à d’autres pans de notre existence. Je m’en sers de temps à autre et toujours lors de mes voyages.  A l’instant même où l’avion décolle, il faut savoir se détacher de sa réalité solidement construite et abandonner son personnage comme certains animaux abandonnent une peau devenue inutile : puisque les mécanismes et les habitudes n’ont plus lieu d’être, tous les sens doivent être en éveil sans entrave. Observez, écoutez, sentez, parce que désormais vous n’êtes plus cette personne connue de ses voisins ou de ses collègues : en voyage, vous êtes une personne nouvelle, et donc fragile face à l’univers avec tant d’inconnu.

la-ou-vont-nos-peres-tome-1-la-ou-vont-nos-peres-2.jpg

Le voyageur de Bruno Catalano est un homme laissé à lui-même, à sa fragilité, mais aussi aux possibles : tout son univers et son être sont enfermés dans la valise qu’il emporte avec lui – comme ce fut mon cas autrefois, au tout début de ce siècle, avec ma vieille valise, débarquant en France dans un inconnu total. Les sculptures font écho à l’œuvre dessinée de Shaun Tan « Là où vont nos pères » (Editions Dargaud) mais aussi à ce mouvement qui anime tous les voyageurs qui cherchent cet ailleurs mais partent pour revenir.

Le voyageur de Bruno Catalano marche vers son salut autant que vers sa perte. Bien évidemment Bruno Catalano s’inspire de sa propre expérience d’exil et de sa recherche de vie nouvelle. Sa quête ne se fera apparemment pas sans dommages, sans abandon, sans déchirure. Ses personnages semblent pulvérisés par la vie. Il leur reste leur cœur et leur « bagage » auquel ils s’agrippent, seuls ou parfois à deux, puisque l’ingénierie de l’œuvre en a besoin de maintenir la structure mais pas seulement… Décidément, la symbolique est forte.

Je reviens à Hegel : « D’une façon générale, le but de l’art consiste à rendre accessible à l’intuition ce qui existe dans l’esprit humain, […] C’est ainsi que l’art renseigne l’homme sur l’humain, …». C’est aussi le propre d’un beau voyage, serais-je tentée de rajouter. A chacun son voyage : voulu, forcé, rêvé… vers le soleil, vers le froid, vers autrui, vers la culture et l’histoire, vers des paysages et des villes au-delà de l’horizon.

Aujourd’hui, les Voyageurs de Bruno Catalano font partie des plus prestigieuses collections privées en France comme à l’étranger et présentées dans les galeries de Paris, New York, Singapour, Cannes, Venise.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery

BRUNO CATALANO / MODUS GALLERY

BRUNO CATALANO | SURREALIST SCULPTURE

 

Bruno Catalano / Modus gallery

BRUNO CATALANO , KHOURIBGA, 1960 IS A FRENCH SCULPTOR,most renown for creating sculptures of figures with substantial sections missing.

In 1982 he started working at the Société Nationale maritime Corse Méditerranée. He stayed there 4 years until 1986.He cites his experience as a sailor as central to his inspiration.

Catalano was acquainted with sculpting in 1981 in Marseille where he enrolled in Françoise Hamel’s modeling classes. After two years of education, he opened his own art practise in 1985 and secured an oven in which he would bake his first clay figure. Later Catalano began to make big bronze sculptures. His first works were compact and conventional but the later series become increasingly expressive.[5] In 2004 a flaw in one of his characters – a depiction of Cyrano – prompted him to dig and hollow out the chest. A new path of work ensues. An exhibition took place in Marseille in September 2013, to celebrate its status as the European Capital of Culture with ten life-size sculptures exhibited at the port of Marseille.

Nel mio lavoro, sono alla ricerca del movimento e dell’espressione dei sentimenti; faccio emergere dall’inerzia nuove forme e riesco a levigarle fino a dare loro nuova vita. Proveniente dal Marocco anche io ho viaggiato con valigie piene di ricordi che rappresento cosi spesso nei miei lavori. Non contengono solo immagini ma anche vissuto, i miei desideri: le mie origini in movimento” – Bruno Catalano

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno catalano / Modus Gallery

Bruno Catalano / Modus Gallery

Bruno Catalano / Modus Gallery

BRUNO CATALANO / ART GOTHIQUE / MODUS GALLERY

Bruno catalano / Modus Gallery

Sculpteur français né en 1960, Bruno Catalano admire l'art depuis sa jeunesse, et débute sa carrière de sculpteur avec un remarquable talent en 1990.

Jouissant d'une renommée nationale et internationale, les sculptures de Bruno Catalano font partie des collections de grandes sociétés et des grandes collections privées et publiques dans le monde. Elles sont exposée en France, Angleterre, en
Chine, en Belgique, en Suisse, et aux États Unis.

Source et site officiel : http://www.brunocatalano.com/sculpture- … telier.php

Personnellement, je souhaite mettre l'accent sur sa dernière série Les Voyageurs que je trouve aussi originale que réussie.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno catalano / ModusGallery

Bruno catalano / Modus Art Gallery 

Bruno catalano / Modus Art Gallery 

BRUNO CATALANO BY ARCHITECTURAL DIGEST / MODUS GALLERY

Bruno Catalano / Modus Gallery

Commissioned public artwork has been part of our culture for many millennia. Over time, as world travel has become easier and safer, commissioned civil works of art have turned into tourist attractions all their own. From the bustling streets of New York City and Chicago to quieter corners of the globe in Howick, South Africa, and Las Colinas, Texas, Architectural Digest surveys 13 of the world’s most fascinating public sculptures. Each one answers a cultural curiosity—a question that was asked by a group or city officials, and answered by the artists. 

Les Voyageurs, by French artist Bruno Catalano, in Marseilles, France is a sculpture meant to evoke memories and parts of themselves that every traveler inevitably leaves behind when they leave home for a new shore.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno catalano / Modus Art Gallery

Bruno catalano / Modus Art Gallery

 

 

BRUNO CATALANO / MODUS GALLERY

THE BEAUTIFULLY IMPERFECT BRONZE SCULPTURES OF BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Gallery

French artist Bruno Catalano has created an extraordinary series of eye-catching bronze sculptures called “Les Voyageurs” in Marseilles that depict realistic human workers with large parts of their bodies missing.

The sculptures were put on display in Marseilles to celebrate its position as the 2013 European Capital of Culture. They are skillful works of art even without the omissions, but the missing parts of the sculptures make them truly extraordinary and unique. They leave room for the imagination – are they missing something, or is it something that these “voyagers” have simply left behind? What’s especially impressive is that some of the sculptures seem to stand on very little support, giving them a sort of ethereal and surreal appearance.

Only ten of the life-size sculptures were presented at the port of Marseilles – many more can be seen on his website.

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Source: brunocatalano.com

http://www.boredpanda.com/hollow-sculptures-les-voyageurs-bruno-catalano/  Bruno Catalano / Modus Art Gallery

http://www.boredpanda.com/hollow-sculptures-les-voyageurs-bruno-catalano/

Bruno Catalano / Modus Art Gallery

BRUNO CATALANO / MODUS GALLERY

LE VOYAGEUR DE BRUNO CATALANO A QUITTÉ LA PLACE CARNOT

Bruno Catalano / Modus Gallery

Installée le 1er juin dernier, la monumentale sculpture en bronze de l’artiste français Bruno Catalano a quitté Beaune pour gagner Londres, après un passage dans une fonderie du Sud de la France.

Elle ne devait rester que jusqu’au 30 novembre 2015, mais la sculpture en bronze a joué les prolongations… jusqu’à mardi. 

Bruno catalano / Modus Gallery

Bruno catalano / Modus Gallery

Certains touristes étrangers en étaient tout déconfits. « Je voulais la prendre en photo… Quel dommage ! », s’est attristée une Allemande. Mardi après-midi, la sculpture de Bruno Catalano, la plus grande de la série des “Voyageurs” de l’artiste français d’origine italienne, a définitivement quitté Beaune.

Haute de quatre mètres avec son socle, l’œuvre était devenue, au fil des mois, un élément incontournable du paysage beaunois. « C’est notre œuvre extérieure qui était la plus prise en photo », relate un employé de la galerie Bartoux, qui prêtait la sculpture à la Ville de Beaune. « Et cela amenait beaucoup de monde à notre galerie. »

Mardi, le bronze a pris la direction de la fonderie Barthélémy, à Crest, dans la Drôme. Il va être « repatiné » pour retrouver son éclat, avant d’être envoyé à la galerie Bartoux de Londres. Soigneusement chargé dans un camion par une entreprise de levage et de manutention, le “voyageur” devrait être remplacé dans les prochaines semaines par une autre œuvre d’un artiste exposé à Beaune. Reste à découvrir lequel.

http://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2016/05/18/le-voyageur-de-bruno-catalano-a-quitte-la-place-carnot

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery 

BRUNO CATALANO BY CULTUREBOX / MODUS GALLERY

CES CORPS TROUÉS DE BRUNO CATALANO QUI INVITENT AU VOYAGE

Bruno catalano / Modus Gallery

Le Pavillon M de Marseille accueille sur son parvis d'étranges personnages qui marchent dans les airs, une valise à la main. Ce sont les " Voyageurs" du sculpteur marseillais Bruno Catalano. Ils ont fait une pause pour MP13 jusqu'au 30 septembre, après cette date ils repartiront vers d'autres contrées.

video : http://culturebox.francetvinfo.fr/arts/expos/marseille-provence-2013/ces-corps-troues-de-bruno-catalano-qui-invitent-au-voyage-141485  Bruno catalano / Modus Gallery

video : http://culturebox.francetvinfo.fr/arts/expos/marseille-provence-2013/ces-corps-troues-de-bruno-catalano-qui-invitent-au-voyage-141485

Bruno catalano / Modus Gallery

"Les Voyageurs"  de Bruno Catalano sont un peu déchirés comme s'ils avaient laissé une part d'eux-mêmes de l'autre côté. A les voir avancer, comme suspendu par un fil invisible, une valise à la main, ces neuf personnages faits de bronze expriment à la fois la force et la fragilité de l'être humain. La matière compense le vide, la dignité des visages et les corps qui se penchent vers l'avenir invitent le passant de la place Bargemon à une rêverie solitaire. 

 

 

 

DISCOVER AVAILABLE ARTWORKS BY BRUNO CATALANO

Bruno Catalano / Modus Art Gallery